Vos allocations familiales de base

Les allocations familiales de base correspondent au montant mensuellement octroyé. Ce montant augmente en fonction de votre situation familiale et des suppléments qui y sont liés. 

Votre enfant bénéficie d’un droit inconditionnel aux allocations familiales jusqu’à ses 18 ans (fin d'obligation scolaire). À partir du mois de septembre de l’année où il atteint cet âge, il doit respecter certaines conditions pour continuer à les recevoir. Vous conservez ce droit jusqu’à ce que votre enfant ait 25 ans s’il suit un nombre suffisant d’heures de cours, s’il s’inscrit à un nombre suffisant de crédits d’étude ou s’il est inscrit comme demandeur d’emploi après avoir quitté l’école. Vous trouverez les conditions précises qui s’appliquent à votre enfant dans l’onglet Jeunes.

Le paiement des allocations familiales est effectué au plus tard le 8 de chaque mois qui suit le mois auquel le droit aux allocations familiales se rapporte (ce que l’on appelle « à terme échu »). Pour connaître toutes les dates de paiement, consultez le calendrier de paiement.

Quel est le montant des allocations familiales de base ?

Before and after

Enfants nés avant le 1er janvier 2020

Enfant
1er enfant

95,80 €

2ème enfant 

177,27 €

3ème enfant et les suivants

264,67 €

Enfants nés à partir du 1er janvier 2020

Enfant
0-17 ans

155 €

De 18 à 24 ans 

165 €

Qu'en est-il des suppléments aux allocations familiales ? 

Un enfant qui reçoit les allocations d'orphelins au taux majoré n'est pas pris en compte dans le calcul des allocations familiales de base. 

Selon l’âge de l’enfant ou une reconnaissance d'handicap éventuelle, des suppléments peuvent être octroyés.

Selon les revenus de votre ménage, vous êtes susceptibles de recevoir un supplément social si vous ne dépassez pas 30.984 € brut/an. 

Qui ouvre le droit à l'allocation de base et qui la reçoit ?

Alors qu’autrefois c’était l’employeur qui ouvrait le droit aux allocations familiales, aujourd’hui, c’est à vous d’effectuer la demande. Il s’agit de la personne qui élève l’enfant (généralement la maman).

Vous êtes enceinte ? Demandez dès à présent votre prime de naissance pour ouvrir votre droit aux allocations familiales.

Comment faire une demande d'allocations familiales de base (mensuelles) ?

Si vous recevez déjà des allocations familiales pour un ou plusieurs enfants, vous ne devez rien faire. FAMIWAL examinera automatiquement votre droit aux allocations familiales.

Si une allocation de naissance a déjà été payée avant la naissance, vous ne devez rien faire. 

FAMIWAL examinera automatiquement votre droit aux allocations familiales.

pictogramme formulaire

 

Si c’est une première demande, complétez le formulaire de demande.

 

Si vous ne connaissez pas votre caisse, vous pouvez  nous contacter et nous essayerons de vous diriger de la manière la plus efficace possible.

Et qu'en est-il des parents de même sexe ? 

Le principe de coparenté s’applique en cas de parents de même sexe. En cas de séparation, les allocations familiales sont versées au parent le plus âgé. C’est le plus âgé des deux parents qui reçoit les allocations familiales.

Et qu'en est-il si mon enfant est placé ?

L’institution reçoit deux tiers des allocations familiales et le tiers restant est versé à la personne désignée par la Direction de l'aide à la jeunesse ou sur un compte épargne au nom de l'enfant.

Les allocations familiales sont payées à la mère d'accueil. En cas de parents d'accueil du même sexe, les allocations familiales sont payées au parent le plus âgé. La personne qui recevait les allocations familiales juste avant le placement reçoit un montant fixe, à condition qu'elle entretienne un lien étroit avec l'enfant.

Familles recomposées ? 

Si dans votre ménage coexiste plus d'une personne à qui les allocations sont payées, tous les enfants sont groupés à condition que ces personnes habitent officiellement à la même adresse et soient des conjoints ou des partenaires, ou encore des parents ou alliés jusqu'au troisième degré inclusivement.

Au 1er janvier 2020, les enfants nés à partir de cette date reçoivent un montant unique. Il n’a donc aucune incidence sur le montant des allocations familiales des enfants déjà présents dans le ménage.