Vous suivez une formation ?

Droit semi-automatique Pour les jeunes nés à partir du 1er janvier 2001, le droit semi-automatique s'applique. Toutes les informations sur ce droit se trouvent dans la rubrique "Les conditions de base".

Vous suivez une formation "chef d'entreprise"

Que comprend la formation de chef d’entreprise ? 

La formation de chef d’entreprise des Classes moyennes et des PME prépare à l’exercice d’une profession indépendante ou d’une fonction dirigeante au sein d’une PME. Cette formation est accessible à partir de 18 ans et sa durée varie de 1 à 3 ans. Elle peut être envisagée après un contrat d'apprentissage ou après des études secondaires.

Si vous suivez cette formation, vous avez droit aux allocations familiales jusqu'à l'âge de 25 ans.

Quelles sont les conditions d’octroi ? 

Vous devez suivre des cours dans un centre de formation permanente. Il se peut que vous effectuiez une formation pratique (stage) dans une entreprise.

Vous devez suivre au moins 17 heures de cours par semaine. Il peut aussi s'agir de cours du soir. Les stages obligatoires comptent, de telle sorte qu'avec 17 heures de stage, vous remplissez les conditions.

Sont donc assimilés à des heures de cours :

  • les formations pratiques (stages) obligatoires pour l’obtention d’un diplôme,
  • les heures d'exercices pratiques obligatoires dans le centre de formation,
  • les heures d'étude obligatoires dans ce centre (au maximum 4 par semaine).

En plus de la formation pratique (stage), le jeune a le droit de travailler au maximum pendant 240 heures par trimestre sans perdre son droit aux allocations familiales. Ensuite, la rémunération de la formation pratique (stage) ne doit pas dépasser 562,93 € par mois (montant brut indexé).

Si vous ne recevez pas de supplément et que vous estimez que vos revenus ne dépassent pas le plafond autorisé, vous pouvez en faire la demande à FAMIWAL en contactant votre gestionnaire de dossier.

Vous êtes dans l’enseignement à temps partiel ?  

Qu’est-ce qu’un contrat en alternance ? 

Le contrat en alternance est l’occasion d’apprendre un métier en combinant une formation pratique en entreprise avec un maître d'apprentissage et une formation théorique à raison d’un jour par semaine.

Jusqu'à l'âge de 18 ans, l'apprentissage n'a aucun impact sur le droit aux allocations familiales. Après 18 ans, vous avez droit aux allocations familiales si :

  • votre contrat d'apprentissage est reconnu par un centre de formation des Classes Moyennes (ex: IFAPME) ou un service d'intégration de personnes handicapées (ex: AVIQ) et est contrôlé par l'accompagnateur de parcours d'apprentissage (ou par le service d'intégration de personnes handicapées).
  • si vous avez signé un contrat d'alternance en Communauté française et Région Wallonne à partir du 1er septembre 2015.

Quelles sont les conditions d’octroi ? 

Pour conserver votre droit aux allocations familiales, vos revenus bruts ne doivent pas dépasser 562,93 € brut par mois. Pour calculer vos revenus mensuels, nous tenons compte du montant perçu dans le cadre de votre formation mais aussi des revenus découlant de toute autre activité ou d’une prestation sociale.

Lorsque l'agréation du contrat d'apprentissage est refusée ou retirée ou que le contrat d'apprentissage est rompu, la caisse d'allocations familiales peut encore octroyer les allocations familiales sous certaines conditions. Les apprenants en alternance peuvent bénéficier des allocations familiales également avant ou après les périodes de travail en entreprises, pour autant que ces périodes de formation soient reconnues par l'opérateur de formation.

Si vous ne recevez pas de supplément et que vous estimez que vos revenus ne dépassent pas le plafond autorisé, vous pouvez en faire la demande à FAMIWAL en contactant votre gestionnaire de dossier.