Le supplément social

Il s’agit d’un supplément payé à titre provisoire aux ménages dont les revenus bruts imposables ne dépassent pas 30.984 € brut/an. Ce dernier remplace les suppléments liés à la situation socio-professionnelle et/ou familiale.

Qu’entend-on par revenus bruts imposables ?

Sont pris en compte les salaires du ménage et tous les avantages extralégaux qui y sont reliés (prime de fin d’année, 13ème mois, pécule de vacances, etc.).

Si vous aviez déjà droit à des allocations majorées avant l’entrée en vigueur du nouveau supplément social, celui-ci ne fait que remplacer le supplément que vous receviez déjà. Il n’y aura donc pas de différence dans le montant que vous recevez.

Si vous ne recevez pas de supplément et que vous estimez que vos revenus ne dépassent pas le plafond autorisé, vous pouvez en faire la demande à FAMIWAL en contactant votre gestionnaire de dossier.

Comment est calculé le supplément social ?

Before and after

Enfants nés avant le 1er janvier 2020

Depuis le 1er janvier 2019, si vous êtes mariés ou en cohabitation, vous bénéficiez du supplément social si vos revenus bruts annuels additionnés à ceux de votre conjoint ou cohabitant sont inférieurs à 30.984 € brut/an.

Si vous cohabitez avec plusieurs personnes, vos revenus bruts annuels doivent être ajoutés avec ceux de chaque personne non-apparentée. Le supplément social sera versé si chaque somme des revenus bruts annuels est inférieur à 30.984 € brut/an.

  Revenus inférieurs à 30.984 € brut/an Revenus inférieurs à 50.000 € brut/an
1er enfant 48,77 € /
2ème enfant 30,23 € /
3ème enfant et suivants 5,31 € /
3eme dans une famille monoparentale 24,38 € /

Enfants nés à partir du 1er janvier 2020

Un montant unique est ajouté au montant des allocations familiales de chaque enfant.

Si vous êtes une famille monoparentale, en fonction de vos revenus bruts annuels, un supplément pour famille monoparentale sera ajouté au supplément social.

Si vous êtes mariés ou en cohabitation, vous bénéficiez du supplément social en fonction de vos revenus bruts annuels additionnés à ceux de votre conjoint ou cohabitant(s).

  Revenus inférieurs à 30.984 € brut/an Revenus inférieurs à 50.000 € brut/an
Par enfant + 55 €* + 25 €*

* Montant ajouté au montant des allocations familiales de chaque enfant