Vous êtes une famille monoparentale

Qui est considéré comme famille monoparentale ?

Vous formez une famille monoparentale si vous vivez seul(e) avec un ou plusieurs enfants. Ces enfants peuvent aussi être vos beaux-enfants, des enfants que vous avez recueillis, vos petits-enfants ou vos neveux ou nièces. Si vous êtes une maman ou un papa isolé et que vous recevez des allocations familiales, vous êtes considéré comme une famille monoparentale.

Vous formez aussi une famille monoparentale lorsque vous habitez avec vos enfants et un membre de votre famille, comme votre père, votre sœur ou votre tante. Tant qu'il s’agit d’un lien de parenté jusqu’au troisième degré au maximum.

Quel est le montant du supplément ?

Before and after

Enfants nés avant le 1er janvier 2020

Depuis le 1er janvier 2019, le supplément monoparental est assimilé au supplément social. Si vous êtes un parent seul(e) et que vos revenus annuels bruts ne dépassent pas 30.984 €, le supplément social est adapté à partir du 3ème enfant.

  Revenus inférieurs à 30.984 € brut/an
1er enfant 48,77 €
2ème enfant 30,23 €
3ème enfant (et suivants) 24, 38 € (5,31 € si non monoparental)

 

Enfants nés à partir du 1er janvier 2020

Le supplément monoparental est lié à vos revenus bruts annuels. Si vous êtes une famille monoparentale, un supplément est ajouté au supplément social pour tout enfant étant né à partir du 1er janvier 2020.

  Revenus inférieurs à 30.984 € brut/an Revenus inférieurs à 50.000 € brut/an
Montant 20 €/ enfant 10€/ enfant

 

Quand recevez-vous le supplément ?

Le montant est ajouté à vos allocations familiales le mois qui suit celui où vous avez commencé à former une famille monoparentale.

Le paiement de ce montant prend fin à la fin du mois dans lequel la situation de monoparentalité a pris fin.

Comment demander le supplément ?

En principe, votre dossier a fait l’objet d’un examen automatique au moment du calcul du supplément social. Cependant si votre situation a changé, n’hésitez pas à contacter votre gestionnaire de dossier.

Qu’en est-il si votre enfant est placé ?

Un enfant placé (étant au 3ème rang) a droit à un supplément si le parent d’accueil est isolé et s’il bénéficie de revenus réduits.

Si l’enfant est placé dans une institution , c’est la situation du destinataire du 1/3 des allocations qui détermine si un supplément peut être attribué