Vous êtes aux études supérieures

En principe, vous possédez un droit inconditionnel aux allocations familiales jusqu'à vos 18 ans. Ce droit peut se prolonger jusqu'à 25 ans si vous décidez de vous lancer dans la grande aventure des études supérieures. On vous explique.

Quand a-t-on droit aux allocations familiales après le 18e anniversaire ?

Vous avez droit aux allocations familiales si vous remplissez l'une des conditions suivantes :

  • vous êtes inscrits avant le 30 novembre de l'année scolaire en coures pour 27 crédits de cours au minimum dans formation de type Bachelor-Master
  • vous effectuez un stage en vue d'être nommé à une charge
  • vous rédigez votre mémoire de fin d'études supérieures (sous certaines conditions)
  • vous suivez une ou plusieurs formations
  • vous suivez une formation de doctorat pour plus de 27 crédits, les crédits pour la rédaction d'une thèse de doctorat ne comptent pas ;

Le droit aux allocations familiales cesse à la fin du mois au cours duquel vous atteignez l'âge de 25 ans, même si vous poursuivez des études.

Et si vous avez des revenus en tant qu'étudiant ? C'est par ici

Quand avez-vous droit aux allocations familiales pendant la rédaction d'un mémoire ?

Vous avez droit aux allocations familiales si vous rédigez votre mémoire de fin d'études supérieures et si ce mémoire constitue une condition pour obtenir un diplôme reconnu. Les allocations peuvent être versées 1 an maximum jusqu'à la date du dépôt du mémoire (pas de la défense). 

Quand avez-vous droit aux allocations familiales pendant les vacances scolaires de l'enseignement supérieur ?

Vous avez droit aux allocations familiales :

  • pour la période pendant deux années académiques consécutives (maximum 120 jours) 
  • pendant les vacances d'été de l'établissement où vous avez suivi des études et au moins jusqu'au 30 septembre si vous n'entamez pas de nouvelle formation après les vacances d'été.

ATTENTION !

Dès le 1er janvier 2019, tous les enfants qui atteindront l'âge de 18 ans en 2019, continueront à recevoir automatiquement leurs allocations familiales jusqu'à 21 ans sauf s'ils travaillent ou perçoivent des allocations de chômage. Les enfant nés après le 1er janvier 2019 recevront aussi automatiquement ce droit.