Vendredi 13 novembre 2020 Changements pour vos allocations familiales en 2021 !

Le gouvernement wallon vient d’adopter des mesures assouplissant un certain nombre de points dans le régime des allocations familiales wallonnes. 

Ces changements portent sur le travail d’étudiant, les stages de formation, la formation en alternance et sur les suppléments sociaux.

Quelques explications utiles… 

Les étudiants jobistes

Afin de simplifier la règle du nombre maximum d’heures de travail comme job d’étudiant et de permettre aux jeunes de mieux gérer leur temps de travail, seul le quota de 475h/an pris en compte dans le calcul d’imposition est maintenu. Le quota de 240h maximum de travail par trimestre, qui s’appliquait encore aux jeunes nés avant le 1er janvier 2001, est supprimé.

Pour rappel, les revenus liés aux jobs d’étudiant n’impactent pas non plus le droit aux allocations familiales. 

Les stages en entreprise

Si l’entreprise dans laquelle vous faites votre stage de formation ou votre formation en alternance doit suspendre son activité pour des raisons économiques ou en cas de force majeure, vous ne perdez plus votre droit aux allocations familiales.

Le droit au supplément social

Actuellement, le droit aux suppléments sociaux sur les allocations familiales est versé provisoirement sur base des avertissements-extraits de rôles induisant une adaptation du montant des allocations familiales, parfois avec deux ans de décalage.  Cela occasionne beaucoup de stress pour les familles qui se voient dans l’obligation de rembourser, après coup, ce supplément.  

A partir de 2021, on passe à un système de suppléments payés définitivement et rapidement et qui nécessite moins de démarches de la part des familles.

Le supplément social va ainsi connaître quelques changements :  

  • Le supplément social sera octroyé lors d'une perte de revenus. Si vous avez le statut B.I.M (Bénéficiaire de l’Intervention Majorée) des mutuelles, le supplément vous sera en effet octroyé tous les mois pour lesquels vous bénéficiez de ce statut.
  • Le droit au supplément sera automatiquement analysé pour toute nouvelle demande d’allocations familiales.
  • Une fois octroyé, il sera définitif pour l’année en cours et n’entraînera plus de récupération d’indu (remboursement). 
  • Si votre situation familiale change, votre droit sera évidemment réexaminé.

Attention ! Si vous bénéficiez de ce supplément social en 2020, le bénéfice est prolongé jusqu’au 30 juin 2021. Une nouvelle analyse des revenus sera effectuée à partir de juillet 2021.

Le droit au supplément social continuera donc à être octroyé sur base des revenus annuels imposables du ménage.

Plus d’infos sur les plafonds et les montants ? Consultez la page Supplément social 

Nous vous informerons au fur et à mesure du détail de ces changements.