Les plafonds de revenus

Plafond concernant l'enfant bénéficiaire

A partir de 551,89€ par mois de rémunération ou de prestation sociale, vous cessez d'avoir droit aux allocations familiales.

Les bénéficiaires concernés par ce plafond sont :

  • l'apprenti lié par un contrat d'apprentissage;
  • le demandeur d'emploi exerçant une activité lucrative ou bénéficiant d'une prestation sociale;
  • le bénéficiaire qui, n'étant pas soumis à l'obligation scolaire, suit un des types d'enseignement secondaire à horaire réduit, tels qu'organisés aux conditions fixées par les Communautés, et exerce une activité professionnelle ou bénéficie d'une prestation sociale;
  • l'étudiant stagiaire rémunéré dont l'accomplissement des stages est une condition à l'obtention d'un diplôme, certificat ou brevet légalement réglementé.

Plafond concernant la famille

Il s'agit du plafond de revenus imposables bruts du ménage en-dessous duquel un supplément peut être accordé, quelle que soit la situation familiale. 


Depuis le 1er janvier 2019, le plafond de revenus en-dessous duquel un supplément est accordé est de 30.984 € brut/an (ou 2.582€ brut/mois). Pour en savoir plus, rendez-vous sur notre page concernant la régionalisation

Pour calculer ce plafond, nous prenons en compte :

  • le salaire
  • les frais professionnels
  • le pécule de vacances
  • le 13ème mois
  • les primes diverses reçues de l'employeur

Attention !

En attendant le flux fiscal relatif à l'année concernée, l'octroi provisoire du supplément est basé sur les revenus bruts, tandis que l'octroi définitif du supplément est basé sur les revenus imposables moyens (voir le modèle S: demande de supplément provisoire aux allocations familiales).